25/08/2011

1.3 FAUX: "Clarté"

RIVAROL: "Ce qui n' est pas clair n' est pas français."

 

Barrera-Vidal Albert, Coune Boris, éd., Le français, une aventure, un avenir !, éd. Wallonie-France, 2004

 

(avant-propos) Pratiqué sur les cinq continents, le français demeure pourtant une langue de communication et de prestige, qui garde ses vertus propres de clarté, de précision et d' élégance.

15:08 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

1.4 FAUX: Richesse

Félix Marganne, Simplifier l' orthographe?, LB 19/12/1990

 

"Le génie du français n' est-il pas sa richesse du vocabulaire, sa précision du terme propre, ses figures de style, ses différences de l' expression, ses comparaisons judicieuses, ses sonorités savoureuses, etc."

 

richesseVA04031999.jpg

15:06 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

1.5 FAUX: "Beauté supérieure"

Albert Jacquard, Ma langue (dans: Préface d' un livre pour l' école de Bourcy)

 

"Si le français est "la plus belle langue du monde", c'est qu'elle a su absorber les mots que d'autres langues lui ont proposés et, acceptant le mot, s'enrichir du concept évoqué par le mot."

15:06 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

1.7 FAUX: "Notre langue"

André Goosse, Le français, notre langue, LB 11/03/1995

 

“Le français est notre langue, notre langue maternelle.”

Le français est notre langue depuis le 13e siècle au moins, c’est-à-dire depuis que nos ancêtre ont senti le besoin d’écrire autrement qu’en latin.

“D’abord langue écrite, le français sera aussi peu à peu langue parlée, d’abord dans les classes dites supérieures, qui continuent à recourir au dialecte dans leurs rapports avec le peuple.  Selon une progression qui sera accélérée par l’enseignement obligatoire, cela s’étendra au peuple lui-même, qui deviendra bilingue à mesure que la bourgeoisie cessera de l’être. Le dialecte finira par être victime de la promotion du français; je ne suis pas de ceux qui se réjouissent de ce corollaire.”

 

Barrera-Vidal Albert, Coune Boris, éd., Le français, une aventure, un avenir !, éd. Wallonie-France, 2004

Wilmet Marc

(p.25) Le français ne fut jamais chez nous une langue importée.

15:05 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

1.6 FFUX: "Tolérance"

Langue française - Comment l' apprendre aux immigrés? , LS 04/06/1991

 

Pour la Maison de la Francité, le caractère international du français en fait "le porteur de valeurs au premier rang desquelles figure la tolérance."

 

Barrera-Vidal Albert, Coune Boris, éd., Le français, une aventure, un avenir !, éd. Wallonie-France, 2004

(p.74) Alors que la superposition du français au wallon s'opérait sans problèmes majeurs, (…).

 

 

pluralité2010AL2003a.jpg

 

15:05 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

2 Vérités à propos du français … / 2.1 Nombre de locuteurs : le recul & place du français dans le monde

Marc Blanpain, Les lumières de la France, Le français dans le monde, éd. Calmann-Lévy, 1967

 

(p.111) “En mettant les choses au mieux, on peut dire qu’ il n’ y a guère

aujourd’hui que 75.000.000 de ‘francophones’ dans le monde entier;”

 

 

Ma.D., Les francophones et la Révolution, LS 08/06/1989

 

“Ils sont 70 millions à partager la même parenté linguistique.”

 

 

Les 10 langues les plus importantes, in: L’esperanto en marche, 3/1973, p.7

 

chinois:    605  millions       anglais:    333        russe        203

espagnol  192                       hindi       192         allemand 120

arabe       109                       bengali    108         portugais 108

japonais  105

malgré ce qu’ on a tendance à croire, le français n’ appartient au groupe

des langues les plus importantes!”

 

 

P.D., Francophonie: le désert scientifique, LB 01/06/1992

“Aujourd’hui, une bonne culture scientifique ne peut s’acquérir que dans des ouvrages et des revues publiés en anglais. »

 

ricul2004Tageblatt0105.jpg

 

15:04 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

2.2 Difficulté extrême / Manque de clarté

J.M. Jacques, Pensez Europe 93: parlez esperanto, Revue de l’ organ. des études, 10, déc. 1990 

 

“Ainsi, 12 terminaisons verbales suffisent à exprimer toutes les nuances du présent, du passé et du futur.  Quelle différence avec la langue russe qui en a 157, l’allemand 364, l’anglais 652 et le français qui bat le record avec 2265 (sauf erreur ou omissions).”  (p.39)

 

 

Albert Doppagne, 3 aspects du français contemporain, ...

 

(p.10) "Mon regretté maître Antoine Grégoire avait dénombré, par exemple, quarante-six façons de transcrire en français le simple son ô (o, ô, os, oh, au, aux, eau, haut, hauts, ao, aô, aut, ot, ots, ôt, ôts, ault, auld, etc.). Et il n'y a rien d'exceptionnel dans notre système, vous pouvez trouver plus de façons encore pour écrire le son 'an', que vous entendez deux fois dans le mot enfant."

 

 

CONSEQUENCES :

 

FRANCE 3 - 20.50, Des racines et des ailes, VA 07/04/1999

 

Entre 10 et 20 % des Français ... pourtant passés par l’école, sont incapables de lire et comprendre un texte simple.

 

 

Dorothée Klein, Le français, un pont aux ânes, Le Vif/L’express, 29/05/1998

 

De 60 à 70 % des étudiants de 1re candidature, toutes spécialités confondues, ignorent la signification du mot ‘corollaire’, qui apparaît pourtant fréquemment dans les syllabus.  Plus de 80 % d’entre eux sont également incapables de donner un synonyme de ‘stigmatiser’ ou de ‘dichotomie’.  La plupart confondent ‘effraction’ et ‘infraction’ ou ‘induire’ et ‘déduire’...

 

 

Olivier Mouton, Que faire pour éviter la catastrophe en sciences?, LB 08/04/1998 

 

“Les petits francophones n’ont vu, à ce moment /en deuxième secondaire/, que 39 pc des matières sur lesquelles ont interroge contre 74 pc ailleurs”, vu l’analyse internationale des programmes officiels pour les matières scientifiques.

15:02 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |